Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

08/10/08 Cours de Management


Chapitre 1 : Management organisationnel 

 

 

1) Définitions


-         Une Organisation 

         Elle s’occupe de la division des taches en fonction des spécialisations,

         Elle dispose d’une hiérarchie,

         Elle a un but précis,

         Elle a des règles pour fonctionner.

 

-         Le Management

 Ce mot vient du vieux français manège qui signifie faire tourner (l’art de conduire une organisation vers ses buts).

Elle se compose de :

         ~La finalisation (fixer des buts et des objectifs) : stratégie à court terme au niveau de l’entreprise et des individus (qualitatif/quantitatif).

         ~L’organisation (coordonner le travail, structurer les activités)

         ~Animation et motivation des équipes

         ~Contrôle de l’efficacité des actions menées.

Prendre en perspective les parties prenantes pour les satisfaire aux mieux, tenir compte de la logique environnementale (concurrence), gestion relation client.

 

2 grands types :

         ~ Le Management Stratégique (directif) concerne la prise de décision sur l’orientation de l’entreprise à long terme, en fonction des changements de l’organisation et de l’environnement.

Elle est d&finit au niveau du DG, le dirigeant est le centre des responsabilités. Il répartit le travail, définit les taches, les règles, les procédures, …

Mise en place de stratégie pour avoir des objectifs et des moyens pour les atteindre.

Il doit être réalisé en essayant de satisfaire les différentes parties en présence de l’entreprise (interne, externe (clients, fournisseurs, actionnaires, financiers).

Stakeholfers : salariés, clients, fournisseurs

Shareholders : actionnaire

Le dirigeant détient le pouvoir, toutes les décisions doivent suivre une ligne hiérarchique.

 

         ~ Le Management Opérationnelle (participatif) : les décisions sont prises au niveau du personnel d’encadrement et consiste à la mise en application des décisions du management stratégique.

Il s’occupe de l’animation et de l’organisation de l’équipe commerciale.

Le manager s’occupe de management stratégique.

Le leader s’occupe du management opérationnel.

Les différents acteurs du personnel encadrant participent à l’organisation, à l’animation des commerciaux et quelque soit leur niveau. Cette procédure est le moyen d’avoir un personnel plus motivé. On le retrouve dans tous les types de sociétés : l’art de diriger, prendre en charge,…

Le manager peut avoir plusieurs fonctions : superviseur, assumer la gestion d’une équipe, aider (se mettre au travail).

 

-         Structure organisationnelle

 C’est l’agencement d’organe de l’entreprise.

Elle détermine l’organisation, la localisation et la répartition du pouvoir entre les personnes et les groupes de personnes.

Elle détermine la diversification des tâches et une coordination de celle-ci (la relation entre différents secteurs).

Elle a une tâche très importante : la stabilité, l’unification pour une meilleur répartition des fonctions, ce qui entraîne une diminution de l’angoisse, protège l’arbitraire.

Il n’y a pas de structure optimum. L’efficacité n’est pas proportionnelle au degré d’organisation de celle-ci.

 

-         Principes Fondamentaux et Déterminants de la Structure

~ Formalisation :

Description précise de la structure, des services, relations, tâches.

Différence entre structure formelle et structure informelle.

Formalisation mécaniste : mise en avant des tâches que chacun doit effectuer dans son secteur.

Formalisation organique : mise en avant des objectifs à atteindre, la manière pour les atteindre est libre.


Spécialisation :

Découpage des différentes activités de l’entreprise. (Taylor et Fayol). C’est le regroupement des tâches en fonction des groupes de travail. Il y a une similitude entre processus et méthodes, spécialisation des objectifs.

 

Coordination :

Assuré par la hiérarchie (type de chef, environnement, travail, compétence, autonomie).

 

2) Les modèles organisationnels de toutes les entreprises.

 

-         Structure Taylor : production de masse

Application des techniques de production au travail humain, c’est le travail à la chaîne.

Il y a une séparation entre concept et décision, exécution.

Objectif : optimisation de la productivité (en vue d’une meilleur vente) => QUANTITATIF.

Aucun facteur humain

Management : autorité, contrôle, commandement.

 

-         Structure Hiérarchique Fayol 

Un subordonné a des ordres d’un seul chef à qui il rend des comptes (commandement).

L’entreprise est compartimentée par service, la ligne hiérarchique domine la DG.

Le chef d’atelier est le superviseur, le commandant.

Avantages : simplicité, clarté, aucune angoisse ce qui protège l’arbitraire.

Inconvénients : Longueur et complexité depuis les communications, et les relations du au cloisonnements, peu propice à l’innovation, problèmes dus au modèle pyramidale, problèmes liés à la psychologie, problèmes d’identification à l’entreprise.

Avantages : la compétence des contremaîtres.

Inconvénients : ultra spécialisation des contremaîtres, difficulté de remplacement immédiat, dualité pour les ordres, trop de superviseur.

 

-    Structure Hierarchico-fonctionnelle 

Le Directeur Général a del'autorité de fonction hiérarchique sur l'Attaché de Direction, La Direction Commerciale, la Force de Vente, La Distribution. Ceux sont les décideurs et les opérationnels.

Le Directeur Général, la Direction Commerciale, la Force de Vente et la Distribution donne des avis, des propositions, des suggestions sur l'étude commerciale, mais aucune prise de décision.

Avantages : Compétence de chacun, unicité de commandements

Inconvénients : Ascendant du fonctionnelle, écart entre hiérarchie et fonction, ce qui entraîne des problèmes de hiérarchie.


-         Structure des Relations Humaines 

Elle est fondée sur la psychologie de l’individu, on y trouve principalement des psychologues (besoins d’études).

Jack Maillot a démontré que la productivité des équipes est améliorée si certains besoins sociaux, affectifs sont comblés.

La motivation des salarié n’est pas seulement lié qu’à l’aspect financier mais à l’affectif (dépassement de soi, challenge, appartenir à un groupe, unicité,…) ou encore au social (groupe social, avantage,…).

 

Auteurs qui partage cette idée : Maslow, Mc Gregor, Blake/Maston, Levis.

 

-         Structure Sociologique

 Auteurs : Crosier

Une entreprise est principalement composée d’individu ayant des stratégies propres, c'est à dire que chaque acteur/salarié tend à tirer profits de son appartenance à la structure, tout en gardant une marge de liberté => Liberté d’Action.

Cette école à 2 structure :

~Formelle (entreprise, direction, hiérarchie).

~Informelle (créer à l’initiative des acteurs).

 

-         Structure Managériale ou empirique  

Auteurs : Peter Drucker

Management axé sur les tâches des managers (organiser le travail, communiquer, motiver, former des équipes).

 

-         Nouvelle Structure/Orientation

 Il est acquis quand les entreprises comptent sur la collaboration des salariées (autonomie, créativité, rapidité d’exécution, prise d’initiative,…)

Emploi de moins en moins interchangeable (même si coopération).

Le travail ne peut plus se concevoir selon la logique de division absolue des tâches et segmentations (au niveau fonctionnelle et hiérarchique).

 

2 schémas :

            ~Structure Matricielle :

  

  Finances Promotion Communication
A OK   OK
B OK    
C   OK OK

Tableau à 2 entrées :

- Soit les fonctions sont à l’initiative d’un projet (Finances, Promotion, Communication) => association => création d’un projet collectif.

- Soit on a un projet (A,B,C) => on prends les fonctions pour les mettre en valeur.

Avantages : Organisation qui s’adapte aux changements. L’organisation favorise la créativité, l’innovation.

Inconvénients : Communication entre les différents secteurs : le délitement du sentiment d’appartenance à un projet clair précis et collectif.

 

            ~Structure Duale :

Externalisation des services.

Pour chaque nouvelle activité on a une nouvelle structure.

Avantages : Mobilisation, créativité.

 

Chapitre 2 : Les principaux styles de Management

 

Il y a différentes manières utiliser pour motiver et animer son équipe et exercer son autorité.

 

- Le profil du manager, leader, autorités, valeurs, personne que l’on va suivre, créer une dynamique qui est orienté vers ces objectifs.

- Le profil des équipes/groupes.

- Le contexte/situation du management.

 

1)  Les différents styles de Management

 

-         Rensis Likert (1903-1981)

 Il dresse une typologie des organisation, mise en place d’une méthode d’enquêtes : 4 styles de management :

 

~ Style autoritaire exploiteur : management par la peur et la contrainte, communication partant par le sommet, les décisions sont prises et imposées par le haut sans concertations. TRES DIRECTIF, PEU D’INNOVATION.

~ Style autoritaire paternaliste/bien veillant : repose sur des sanctions positives, les informations remontent de la base. Elles seront satisfaisantes pour le patron, attitude de soumission pour les subordonnés, peu de travail en équipe, les décisions sont encore prises par le patron, il est un modèle.

~ Style consultatif : bonne communication, verticale et horizontale (entre différents services). Le travail d’équipe est favorisée, recherche d’implication des subordonnés. Les décisions importantes sont toujours prises par la DG.

~ Style participatif : groupe de travail très favorisé, véritable rôle décisionnaire, la direction fixe les objectifs et le travail en collaboration avec les employés pour la réalisation de performances. Les groupes sont reliés à l’ensemble de la direction par un manager qui fait parti du groupe mais que pour encadrer => décentralisation de la décision.

 

-         Kurt Lewin (théorie du leadership en 1930) 

Il propose un schéma d’analyse des comportements du manager ou chef d’équipe sur 3 pôles : autoritaire : le leader prend les décisions seuls, donne des ordres, est à l’écart du groupe, démocratique : il explique ses décisions, communique pour convaincre le groupe auquel il est intégrer, discussion et participation, le laisser-faire : le leader apporte son savoir faire, ses connaissances, ses expériences, ses compétences : laisse le groupe décider.

 

-         Blake et Mouton (1968 (Médecin et Psychologue))

Grille/théorie managériale. Ils ont classé les comportements suivants 2 axes : intérêt pour les personnes ou pour la structure.

 

~ Le Leader s’investit dans l’organisation matériel et cherche à avoir la condition optimale pour obtenir le résultat exigé. Style directif car l’organisation/entreprise ne pense qu’à la production et les hommes doivent s’y conformer.

~ Le Leader s’investit dans la relation humaine et cherche à obtenir un niveau de motivation élevée (sympathie, compréhension, mutuelle).

~ Le Leader accorde de l’importance aux employés pour avoir un bon climat. Il cherche a équilibrer le bon niveau de production et maintien du bon moral des employés : exigences modérées.

~ Style de catalyseur : style du meneur d’homme qui investit du coté de l’organisation et des RH. Les rapports sont fondés sur la confiance et le respect mutuel.

~ Un effort minimum pour obtenir le résultat et l’adhésion du personnel.

 

Internet humain

Internet organisation

Style de management

Elevé

Faible

2) Management du « Country Club », bonne relation de la groupes/bonne ambiance, perte de vue des résultats

Elevé

Elevé

4) Management d’équipe pour accomplir le travail en commun

Moyen

Moyen

3) Management Institutionnel compromis pour bon équilibre entre rendement et employé

Faible

Faible

5) Management appauvri

Faible

Elevé

1) Management autoritaire

 

-         Les théories X et Y de MC Grégor  

Comparaison de 2 types d’X et Y (même équipe, opinions différentes).

 

 

X

Y

Conception basée sur les individus au travail

Aversion pour le travail

Fuite devant les responsabilités

Aime être dirigé

Aucune ou peu d’initiative

Aversion pour le risque

Stricte exécution des taches

Intéressé par le travail

Recherche des responsabilités

Esprit d’initiative

Le travail est naturel

Méthodes de management

Autorité, contrainte, menace,

contrôle nécessaire, sanction, motivation

Participation aux décisions,

direction par objectif, responsabilité, délégation

 

Management traditionnel

Management participatif décisionnel

 

-         Leadership situationnel (Paul Hersey et Kenneth Blanchard) 

Adapter le management à la motivation et aux compétences des collaborateurs. Elles sont différentes suivant les actions/activités confiés aux individus. Le management adapte son style aux types de taches à accomplir par les individus.

 Tableau à venir

 


2)  Les conceptions récentes du rôle du leader.

 

2 approches : plus récentes et prennent les relations, les qualités relationnelles et émotionnelles des collaborateurs.

Afin de créer une bonne ambiance de travail en groupe. Il va générer l’entretien de l’enthousiasme, la confiance et la coopération dans l’équipe.

~ Intelligence émotionnelle : l’intelligence interpersonnelle, la conscience de soi, la gestion de soi, la gestion des relations. 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de BTS NRC by Faustine
  • Le blog de BTS NRC by Faustine
  • : Cours de BTS NRC 1ère et 2ème années
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories

Cours Licence Communication