Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Cours de Communication

 

Chapitre 3 : La connaissance de Soi

 

 

1)  Introduction

 

Se poser les questions : d’où vient les sentiments ? Pensées ? Pourquoi sommes-nous nous même ? Une différence avec les autres ? Suis-je moi-même ?

Le sentiment d’être soi même résulte de 3 grandes impressions fortes :

~ Diversité de nos sensation, sentiments => Unité on est une seule et même personne.

~ Changements (étapes de la vie, humeur,…) => Continuité

~ Etre à la source de nos actions, être à l’origine de nos pensées =>Guidage on est une personne à part entière.

Le sentiment d’être soi même se définit par rapport à nous même et par rapport aux autres.

 

-         Qui suis-je ?  

on peut se définir à travers 4 éléments

~ des rôles que nous allons jouer dans notre vie et qui font partie de nous même.

~ la différenciation par rapport aux autres

~ nos origines, nos appartenances

~ ce que nous renvoie les autres (besoins d’être différents)

 

-         Comment je suis avec les autres ? 

Question de la valeur que l’on s’accorde, renvoi à un idéal, on se juge, on s’évalue, on a toujours tendance à nuancer les valeurs.

 

-         Le contexte 

Economique, professionnel, privé. Nous avons plusieurs facettes, c’est pourquoi nous avons dû mal à être soi même dans toutes les situations/contextes.

 

2)  La conception de la base de Soi

 

3 grandes périodes :

 

-         James (1890) « Le Concept de Soi »  

1er concept psychologique du Soi.

~ Le soi comme objet de connaissance : Soi objet = MOI

                                                       Soi psychologique/connaissant : trait de personnalité, compétence, goût,…

                                                       Soi social : les éléments en interaction avec l’autre

~ Le soi comme sujet d’expérience = JE = pensé reflextive de tout ce qui me définit MOI. C’est ce qui me permet de comprendre qui je suis à l’origine de mes pensées.

Tout ce qui n’est pas de l’ordre de l’observable = ressentit profond. C’est ce qui me permet de pensé comme un sujet (différents objet), je suis l’agent de mes pensées/actes.

 

-         Baldwin 

Approche plus orientée vers la question du développement social de l’individu.

~ Ego : manière dont nous nous persuasions

~ Alter : représentation que nous avons des autres

=> indissociable car coprésence dans nos pensées car le développement de notre perception suppose la présence d’autrui.

Le développement de notre perception des autres induit obligatoirement la présence d’un égo à partir duquel nous pouvons avoir des propres perceptions.

 

-         Cooler  

soi miroir. Les réactions d’autrui me fournissent un retour (information) sur la personne que je suis vraiment. L’image qui nous a donné n’est pas directe car on n’a pas accès à la pensée d’autrui mais nous sommes un filtre d’interprétation.

 

3)  Définition et composante du Soi

 

-         Le « JE » et le « MOI » 

Le « JE » est la mission psychologique du soi. Le « JE » répond aux attributs d’autrui que l’on a intériorisé.

Le « MOI » est la dimension sociologique qui correspond à l’intériorisation des rôles sociaux.

 

-         Le concept de Soi 

Quand on s’intéresse à la perception de soi, on s’intéresse généralement à la structure cognitive. Il repose sur 3 aspects :

~ composante cognitive : regroupe les connaissances descriptive que le sujet possède sur lui-même. Comment s’élabore-t-elle ? Comment la mettre en évidence ?

            * Le test de Gordon (1968) « Qui suis-je ? »

6 catégories pour le test : Caractéristique descriptive (sexe, age, nationalité,…), Rôle et appartenance à des groupes (père, gérant,…), Identification abstraite (fumer, bon mangeur,…),Internet, activité, Références/caractéristiques matérielles, Qualité propre du Soi (sensible, intelligent,…), Caractéristiques personnels, Perception d’autrui (généreux,…)

            * Le test de Markus (1977)

Principe de l’expérience : Présenter à quelqu’un un trait de personnalité et lui demander si elle pense que cela lui correspond ou pas. Expérience entre conformisme et dépendance, coopératif et autonome.

         * Le test de Ben : L’hypothèse de la mémoire épisodique, l’auto perception de Ben

Utilisation de ces propres expériences/connaissance pour juger les autres.

Conclusion : pas forcement de corrélation entre la manière dont une personne se perçoit et la manière dont elle va se décrire, Stabilité ou variabilité.

Le concept de soi est là la fois stable dans l’ensemble des caractéristiques et variable sur le sujet ne peut pas activer tout en même temps.

~ composante affective : est le jugement de valeur q’une personne réalise à son propre égard.

C’est le sentiment positif ou négatif envers soi-même => l’estime de soi. L’échelle de Rosenberg => l’échelle de l’estime de soi (1965). Il y a 10 phrases dont

~ composante comportementale : regroupe les comportements qu’une personne adopte pour ce représenter à elle même ou à d’autre personnes conformément à une image positive.

Le concept de soi est l’ensemble des caractéristiques q’une personnes’attribue.

~ composante affective ou évolutive : estime de soi, sentiment +/- envers soi même, la plus importante pou la santé.

·         Echelle de Rosenberg = échelle de l’estime de soi, texte crée en 1965, 10 phrases 5+et 5-, on y répond par tout à fait… pas du tout d’accord.

·         Ennéagramme (énnéa : neuf, gramme : dessin/figure) = fait référence à l’antiquité (mise en relation en philosophie, relations des individus,…), meilleur découverte et compréhension de l’individu dans les différentes facettes de sa vie (plan personnel, professionnel, relationnel,…), outils d’observation de soi et analyse du comportement. Le type dominant : ensemble des goûts de pensées et des relations qui sont habituelles à l’individu, mais la personnalité peut être influencé par les voisins dans l’étoile. 

1 : Perfectionnisme : être parfait, respecter les regles autocritique, se pardonne difficilement ses erreurs, intègre et veut garder un contrôle émotionnel, et n’aime pas être en colère.

2 : Altruiste : rendre service et être apprécié, chaleureux, aime aider les autres, beaucoup faciliter à donner, difficulté à recevoir, se sent indispensable, créer une dépendance dans des relations.

3 : Performeur : réussir et prouver sa valeur, aime être dans le feu de l’action, capable de décider et d’agir rapidement, en équipe est intransgisant avec ceux qui sont incompétents, n’accepte pas les échecs, se mets beaucoup la pression pour réussir.

4 : Tragico-Romantique : être différent et vivre ses émotions, coté théâtrale, tendance en la mélancolie, insatisfait de ce qu’il a, embellit la réalité en imaginant différents scénarii, sensible à la beauté, aime attirer des personnes d’autorités.

5 : Observateur : connaître et comprendre, bonne capacité d’analyse et de synthèse, peu démonstratif, cherche la solitude, vie plus facilement ces émotions lorsqu’il prend du recule, peut travailler longtemps sur un sujet qu’il l’intéresse.

6 : Loyal : aime être intégrer à un cadre stable et bien structurer (famille/entreprise), totalement dévoué.

7 : Epicurien : poursuite de la joie et de l’optimisme, éviter la souffrance, cherche le plaisir immédiat, si il a une option déplaisante il abandonne pour une autre.

8 : Chef : énergie physique positive, évite toutes marques de faiblesses, il veut contrôler tous les détails du monde qu’il l’entoure, si quelque chose lui échappe, il réagit par la colère.

9 : Médiateur : Recherche la paix et l’harmonie, conciliateur habile, évite les conflits, se réfugie la routine et activités secondaires.

Cours de Communication

 

 Chapitre 4 : Communication et PNL

 

PNL = Programmation Neurolinguistique

Neuro : touche le cerveau

Linguistique : la parole

Approche comportementaliste

Elle vise à améliorer les relations interpersonnelles et personnelles en fournissant des outils de développement personnels et d’amélioration de l’efficacité relationnelle.

Elle repose sur l’étude des gestes et des paroles = comportements.

 

1)  PNL : Définition et Fondateur

 

Approche qui s’inspire des travaux de Palo Alto (Université de Los Angeles) et de Noam Chansky, un linguistique => mise en place d’une étude, elle apparaît en Californie avec Richard Bandler (mathématicien, informaticien) et John Grinder, un linguistique (dans les années 70). Ils se sont intéressés « Pourquoi certaines personnes sont excellents, spécialiste dans leur domaine ». Dans les années 80, il y a un succès grandissant grâce à la simplicité de la technique.

 

~ Programmation : depuis notre naissance, nous créons et développons inconsciemment des automatismes comportementaux dans un contexte donné nous reproduisons des comportements répétitifs.

~ Neuro : notre comportement se repose sur une perception et programmation neuronale. (Tout passe par les nerfs).

~ Linguistique : nous exprimons par la parole et par nos gestes de personnalités.

 

2)  Les principes de la PNL

 

Elle repose sur 14 affirmations qui ont pour origines les observations de Grinder et Bandler. C’est autour de ces principes que la PNL va se développer.

~ « La carte n’est pas le territoire qu’elle représente » (carte : notre perception du monde, territoire : la réalité) = La manière dont on voit les choses n’est pas réelle, il va y avoir des filtres, des croyances et de sens, il y a autant de perception de la réalité différente qu’il y a d’individu. Il faut éviter d’avoir des représentations hâtives d’autrui.

~ « Le rapport consiste à rencontrer l’autre dans son modèle du monde » = Il faut considérer l’autre dans son entité.

~ « Tous comportements est générés par intentions positives » = Théorie de Marshlow, nos actes résultent toujours d’une intention positive destinée à satisfaire nos besoins fondamentaux.

~ « Il n’est pas possible de ne pas communiquer » = Notre corps communique de manière incessante axé sur le verbal et non verbal.

~ « Il n’y a pas d’échec seulement de l’information en retour » = si il y a une réussite ou un échec, ça nous procure une information pour progresser ultérieurement.

~ « Le sens de la communication réside dans la réponse reçue » = quoi que ce soit l’intention et les sentiments dans la communication, elles n’ont de valeur que dans la réponse que l’autre nous donne.

~ « Chaque personne possède en elle les ressources pour réaliser ses propres changements » = si on veut aider autrui, il faut l’aider à trouver ses propres solutions.

 

La qualité de la communication repose sur :

~ La prise en compte dans la communication du modèle d’autrui.

~ Sur la qualité de l’écoute et du retour (feedback).

~ La prise en compte dans mon feedback donné du feedback reçue.

 

Les principes de la PNL consistent à :

~ Cesser d’interpréter les comportements ou paroles d’autrui selon ses propres filtres.

~ Prendre conscience qu’il existe différents filtres/croyances tout aussi valables que les rôles.

~ S’entraîner à utiliser les filtres ou les fonctionnements de son interlocuteur de manière à mieux le comprendre et a se faire comprendre.

Calibrer (repérer les micro comportements et les mots utilisés) = processus d’observation et d’écoute visant à détecter le système sensoriel et le type de fonctionnement de son interlocuteur.

Détection = communication verbale (le son, le volume, le vocabulaire, l’emphase, de débit,…)

                                        Non verbale (posture, geste,…)

Se synchroniser (adopter une fonction identique à celui de son inter location) = mimétisme comportementale, technique qui consiste à refléter par comportement ce que l’on entend, ce que l’on voit, ce que l’on ressent de l’apport d’autrui, elle se fait par le langage, rythmes, ton de voix, de la posture et de la gestuelle.

Le système sensoriel : selon les individus, les sens ne sont pas développer identiquement certains sont différents par le toucher, le goût, la vue,…

 => Un prédicat : il y a 5 grands prédicats : le visuel, l’auditif, la kinesthésique, l’olfactif, le gustatif. En PNL on dit : VAKOG. 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de BTS NRC by Faustine
  • Le blog de BTS NRC by Faustine
  • : Cours de BTS NRC 1ère et 2ème années
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories

Cours Licence Communication