Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Les bases de l’économie

 

Besoins primaire : alimentation, vestimentaire, logement.

Biens                              < = >                               Besoins

Ceux que l’on possède                                                 Ceux que l’on peut avoir

                Production Service  Multiplicité (diversité des besoins)

  Stabilité (arriver à trouver un compromis entre l’offre et la demande

Interdépendance

 

ADAM SMITH (GB) (1723-1790)

 

Il faut mieux comprendre la production, la vente, la consommation, pour mieux réguler le marché mais l’état ne doit pas s’en mêler.

En Europe, il y a des échanges commerciaux avec différents pays.

1ère grande idée libérale : la main invisible (= état). L’Etat n’avait pas son mot à dire mais les marchands de devaient pas être plus riches que le Roi.

 

DAVID RICHARDO (GB) (1772-1823)

 

L’Etat ne doit pas intervenir dans le social, commerce. Si l’état demande une augmentation du salaire, le chômage sera aggravé, ce qui entraînerait le bouleversement des couches sociales.

 

JEAN-BAPTISTE SAY (1767-1832)

 

Durant la Révolution Française

On ne parle plus d’intervention de l’état mais de production.

Si on augmente la production, on augmente la demande.

Ces 3 personnes sont NEO LIBERALE au 18ème.

1840 : Grosse crise en Grande Bretagne (le bas peuple meurt de faim).

A cette époque, le chômage arrive, avec beaucoup d’idées idylique. Au déb du XIXème, le socialisme utopique apparaît, il n’y a pas de patron.

 

KARL MARX (1818-1883)

 

« On ne peut pas faire du Capital sur le dos des employés »

Il met en place le socialisme scientifique (trouver un juste équilibre entre salarié et patron)

C’est le début d’une industrialisation très importante. Dans la notre société l’état existe, il doit intervenir dans la société.

Dans une société il y a : Infrastructure : technique, mode de production et Superstructure : institution, gouvernement. L’infrastructure commande la Superstructure, donc la Superstructure va imposer des règles aux Infrastructure.

Ce n’est pas la conscience de l’Homme qui détermine sa manière d’être.

On passe du Capitaliste au Socialiste par la Dictature.

Elle ne devait pas durer.

MARX s’est beaucoup inspiré de Rousseau.

Pour lui la propriété privée n’existe pas, l’état (représentant du peuple) s’occupe de tout (aménager les entreprises, les tenir aux normes) mais ne doit pas s’enrichir dessus.

1723 Adam SMITH

1883 Karl MARX

 

160 ans les séparent mais il n’y a eu d’évolution.

 

=> Nouvelle forme de pensée arrive d’Europe (GB, Suisse,Autriche).

 

Ecole NéoClassique (1870-1970)

 

Elle se sert des grandes bases pour créer du nouveau.

Cambridge : Centrée sur l’analyse d’une situation. Elle part de fait concret et très précis, on obtient un recensement pour décrire le contexte économique.

Lausane : Interdépendance entre le marché et l’équilibre entre different marché économique.

Vienne : Une entité que l’on ne peut pas mettre de coté = l’être humain => etude de l’être humain.

 

JOHN MAYNARD KEYNES (1883-1946) (contemporain)

L’état doit intervenir.

Il est révolutionnaire au niveau des idées économique du 20ème siècle. Pour les hypothèse Néoclassique, elles ne sont pas valable. Si on veut comprendre l’économie, il faut passer d’une microéconomie à une macroéconomie. Il faut partir du petit/individu pour aller vers le plus grand/entreprise.

On ne peut pas séparer ces 2 idées.

 

Où est la place de la monnaie dans tout ça ?

Pour les néo classique, la monnaie n’est rien, on ne s’interesse pas du prix pour évaluer un produit, on fait attention au rapport offre/demande.

 

Pour Keynes, on ne peut se servir del’argent comme on se sert du troc.

 

Pour l’économie Monétaire, il faut donner une valeur étalon ($). Le prix (la valeur monétaire) ne doit pas être libre, on instaure une réglementation de prix (imposer un salaire minimum). C’est à l’état de le faire. Pour déterminer ce salaire, il faut se baser sur une connaissance nationale, pour déterminer la valeur du travail, il faut analyser plusieurs entreprise.

 

Pour Keynes, le marché de l’emploi relève l’état de fonction de l’économie. Il parle de l’équilibre du sous emploi, car le facteur démographique est important (guerre mondiale, crack boursier), le plein emploi pourra fonctionner si on impose un enfant max par famille. Le contexte démographique d’un pays de peut permettre le pleine emploi (=> tout le temps du chômage).

Le sous emploi est déterminé par l’état technologique d’un pays. Cette équilibre du sous emploi est déterminé par l’état (de santé) du marché des biens et des services.

 

Très novateur, il a réussi à rassembler toutes les idées et toutes celles-ci ne peuvent pas être analyser seules, il faut tout analyser ensemble. Il a commencé à ce tourner vers les USA. L’état doit imposer un service minimum, aider les familles nombreuses,…

Pour avoir un équilibre, l’état doit intervenir de manière à surveiller et réguler les taux d’intérêts.

 

Keynes décède, d’autre ont repris ces idées. La macroéconomie de Keynesime (reprise par les économistes jusque dans les années 80) et la macroéconomie des néo classique pour faire un mélange.

Après le choc pétrolier de 1974, mise en place de « L’état de providence » (1970-1975) (sur qui on peut compter si le pays va mal.

 

 L’Economie d’entreprise

 

 1)  Approche Economique

Entreprise = Lieu de production 

Création de richesse (récupère de l’argent)

L’objectif est d’avoir de la valeur ajoutée.

 

                                        Matières                     

                                        Premières            Prix

Valeur ajoutée         =          Marchandise    -    Produit

                                         Capital               Fini

                                         Travail                    

 

Grâce à la valeur ajoutée, elle peut :

~amortir la machine, les investissements

~payer les salaire

~payer l’Etat

~payer les préteurs

~payer les associés

~mettre en réserve

 

Entreprise = Lieu social

 

                          Lieu de rencontre                                       Lieu de travail

                           Services, sport                                              Salaire

                          Services sociaux

 

LIEU SOCIAL

 

 

                            Lieu d’expression                                        Lieu d’intégration

                               Syndicat, CE                                se former, ouvertures aux autres

 


2)  Vision organisationnelle de l’entreprise (approche micro)

On organise l’entreprise de façon à ce qu’elle fonctionne.

~L’entreprise est un groupe humain, groupe hiérarchisé, structuré.

~L’ensemble des règle pour augmenter la production

~Communauté d’individu (apprendre, atteindre son propre but). L’entreprise est un ensemble de personne avec des objectifs différents.

 

3)  Vision systémique

Ce schéma a été pensé après une période de crise (Crash 74)

~L’Entreprise reste une structure (matériel et être humains) connectée par des flux (=liaisons). Etude entre chaque personne et chaque service.

~L’Entreprise est ouverte sur l’extérieur.

~L’Entreprise est un système composé de sous-système : information (collecter des infos internes et externes), décision (interprétation des infos), opérationnel (application des décisions prises).

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de BTS NRC by Faustine
  • Le blog de BTS NRC by Faustine
  • : Cours de BTS NRC 1ère et 2ème années
  • Contact

Rechercher

Archives

Catégories

Cours Licence Communication